Intervention au conseil municipal du 1er avril 2019

Intervention au conseil municipal du 1er avril 2019

Bonjour,

Lors du conseil municipal de Rennes du 1er avril 2019, le dossier modificatif de création de la ZAC du Haut-Sancé a été soumis à approbation. Nous sommes alors intervenu, lors de la session question/réponse afin de proposer, évidemment, de voter « non ».

Voici le texte de notre intervention :

ZAC - Intervention au 1er Avril.pdf

Et voici le passage vidéo en question accompagné de la réponse de Mr Sémeril. Une réponse qui ne mérite pas beaucoup de commentaires aujourd’hui.

Il revient sur le courrier de réponse qu’il nous a soumis suite à une demande de rencontre avec la Maire. Nous avons constaté sa réponse sur cet article là.

Il revient sur la validation à l’unanimité des 500 logements en conseil municipal en 2016. Chose que nous n’avons pas suivi, faute de communication de la ville, faute de connaissances du système.

500 logements est une densité moyenne pour Mr Sémeril, équivalent à 108 logements/hectares, une densité normale présente sur plusieurs zones rennaises. Il revient sur le lotissement rue Victor Rault. Nous en avons parlé ici.

Puis il revient sur le même discours, entendu des dizaines de fois. Avançant des points contestables dont nous avons mis en avant les fragilités, dans les divers articles du blog.

Suivez nous et aimez nous sur :
error0

À propos de l’auteur

grobigou administrator

8 commentaires pour l’instant

BodollecPublié le8:26 - Avr 3, 2019

Il me semble a avoir entendu que le débat sur projet était reporter à Juin 2019? Est-ce que vous pouvez confirmer? Cordialement. Et merci encore de représenter et de défendre aussi bien notre quartier.

Le ToquinPublié le9:47 - Avr 3, 2019

Bonsoir,
intervention très claire et concise au cours de cette séance publique. Côté réponse, effectivement comme d’habitude çà ne change pas, mais de toute manière le pari proposé par Mr Sémeril est une méthode qui n’est pas acceptable pour nous et tous les Rennais.

Je constate aussi que le dernier projet présenté le 19 mars au Triangle est le plus flou de ce que nous avons vu depuis la création de la ZAC.

Après la réunion publique du 19 mars (fête de la St Joseph), une prochaine date importante: le lundi 24 juin pour la St Jean. Date facile à retenir.

Inscription à l’ordre du jour du conseil municipal de juin de notre demande de débat – ZAC Haut SancéPublié le11:08 - Avr 5, 2019

[…] que ces 1000 signatures ont été dépassées, une belle victoire ! Nous avons profité de notre question lors du dernier conseil municipal du 1er avril 2019 pour mettre en avant cette étape et pour […]

Plouf !Publié le10:30 - Avr 30, 2019

Je me permets de réagir, avec un peu de retard, au courriel d’information du 5 avril dernier, et notamment au point soulevé n°1 :
« J’entends de part et d’autres que toutes nos actions sont largement soutenues et encouragées par tous les riverains du quartier, et évidemment, nous l’apprécions. Néanmoins, et Mme La Maire ainsi que Mr Sémeril le notent parfaitement, nous ne sommes qu’une poignée à agir au quotidien et à nous montrer un peu partout sur le devant de la scène. Les entendre dire qu’ils « considèrent que ces oppositions ne sont pas celles de tous les habitants, mais celles de quelques habitants » est hélas compréhensible. (…) »

C’est toujours ainsi, non ? Hélas.

Il n’y avait pas lourd d’usagers le 27 janvier 2017 devant le bureau de poste de La Poterie pour protester contre sa fermeture : noyés au milieu des salariés et syndicalistes nous étions à peine plus nombreux que les doigts d’une main. Moi, un couple de retraités vivant du côté Landry-Léon Bourgeois, donc fréquentant plutôt Rapatel mais venus par solidarité, une habitante du quartier Ronceray-centre commercial, deux ou trois autres qui n’ont pas précisé leur provenance… Et sidérés d’être aussi peu. Personne apparemment des immeubles d’en face aux fenêtres éclairées qui bordent le boulevard Paul Hutin Desgrées en cette glaciale soirée de janvier. Pourtant quand on est du Landry-Haut-Sancé, le bureau de Poste de La Poterie est plus proche que celui de Rapatel. Une affichette pour prévenir de la date du rassemblement était bien visible au niveau de l’entrée, à hauteur d’yeux, les semaines précédentes. Alors ?

Alors oui la majorité des gens est contre, mais ne fait rien parce qu’elle sait que tout est plié d’avance et que ça ne sert pas à grand chose de s’agiter. Un syndicaliste que j’avais questionné sur la position de madame la maire au sujet de ces vagues de fermetures de bureaux de poste, m’avait répondu qu’elle n’avait rien à dire et faisait soigneusement le mort en se gardant bien de toute prise de position. Les élus, quel que soit leur niveau, ne sont plus que des exécutants qui obéissent aux décideurs financiers ; les élus communaux plus que les autres prennent leurs ordres d’en haut et sont notamment à la botte et au service des groupes immobiliers qui remodèlent les villes comme ils veulent. On voit le résultat. Il n’y a aucune opposition, le chantage économique bat son plein.

« Les zélus » sont maintenus en place parce qu' »on » a besoin d’eux pour faire croire à la population que la démocratie perdure, c’est du décorum en quelque sorte, juste des marionnettes pour entretenir l’illusion. Ils obéissent, ils font ce qu’on leur dit. Des fétus de paille, eux aussi… Mais un job rétribué comme un autre, pensez donc !

Quant aux « ateliers » et autres actions de « démocratie participative » auxquels les citoyens sont chaleureusement invités à prendre part, c’est juste pour la forme. Tout comme les fameuses grandes « consultations publiques », ça s’inscrit dans le spectacle : on est obligé de les mettre en place, ça fait bien, la république tourne à plein régime, c’est bon pour l’image, on respecte la loi, les textes, tout ça, mais on n’en tient pas compte. Au final on se fiche bien du résultat, ça n’a aucune importance, ça ne pèse pas. C’est de l’attrape-nigauds. Pour la forme, uniquement pour la forme. Toujours histoire de balader les gens. Pourquoi les décisions prises vont-elles toujours à l’encontre du bien public ? Mais pas des intérêts bien compris de certains…

Bref, les équipes municipales font mumusent en animant leurs petits conseils, tandis que dans l’ombre les véritables chefs qui les financent se frottent les mains : la voie est libre. Voilà ce qui se passe.

    Le ToquinPublié le8:34 - Mai 1, 2019

    Bonjour,
    justement, il faut que cela change. Et si avec ces actions menées actuellement étaient le moment de démontrer que nous ne sommes pas quelques habitants à être opposés à ce mode de fonctionnement.

      BodollecPublié le1:58 - Mai 1, 2019

      Bonjour, pour répondre a la fermeture de la Poste de la Poterie, j’avais été très surpris. Car j’allais toujours a cette poste et un jour, je suis arrivé c’était fermé définitivement. J’habite rue Pierre Roy et je n’ai jamais été au courant qu’il y a avait un rassemblement et surtout une fermeture de prévu. Sinon, bien sur, je serais venu ! Pareil, le projet du haut Sancé, j’ai été au courant, car une personne est venu sonné a ma porte pour me parler de ce projet. Depuis, dès que je peux, j’assiste aux réunions, etc… Pour rassembler du monde, il faut beaucoup de communication ! L’autre, j’ai discuter avec une dame âgée de la rue de Chateaugiron et elle me disait que dans les années a venir, toutes les maisons en pierre (Magnifique et qui font partie de notre patrimoine) vont être rasé. Seul deux maisons seront gardé, car protéger ! Quand j’entends ça, je me dit que les décennies, les années mêmes a venir vont pas être belle à Rennes !

Laisser un commentaire