Les conclusions de l’enquête publique du PLU

Les conclusions de l’enquête publique du PLU

Bonjour,

Depuis quelques temps, les conclusions de l’enquête publique sont disponibles en ligne à l’adresse suivante : https://www.registre-dematerialise.fr/793

Nous vous proposons directement les quatre documents proposés :

  1. Rapport Projet Révision PLU
  2. Conclusions Rapport Projet Révision PLU
  3. Annexes Rapport Projet Révision PLU
  4. Modifications apportées au PLU

Le premier document présente plutôt une introduction sur cette enquête avec une simple présentation de notre zone. Le troisième document relate les observations des habitants. On retrouve donc tout ce qui concerne notre ZAC avec les remarques remontées durant l’enquête publique. Le deuxième document est quant à lui très intéressant mais tout aussi déprimant !

Le quatrième document avance un tableau avec les réponses apportées à chaque remarque. Voici un condensé de ce qui nous intéresse : Lien vers tableau

Concernant les conclusions (2), vous pouvez le parcourir, néanmoins, nous vous proposons les passages nous concernant. Et il y en a peu alors que nous avions déposé un dossier de 72 pages (consultable ici, nous rappelons qu’il a été rédigé dans l’urgence) accompagné de 660 signatures.

Les commissaires ont noté nos remarques suivantes :

  • Refus de tours de 14, 16 étages dans un quartier résidentiel et calme, qui ne s’intègre pas dans l’environnement.
  • Refus du zonage non réglementé en hauteur rue de Châteaugiron et av. du Haut-Sancé.
  • Proposition de construction d’immeubles de même hauteur que l’existant, plus de petits collectifs pour réduire le nombre d’étages, échelonnement des hauteurs entre la route et le secteur de pavillons de R+9 R+2 et proposition d’un nouveau zonage.
  • Le public s’est exprimé au travers des observations suivantes : n°2-4-8-19-20-25-3342-61-62-67-82-84-90-92-102-106-111-112-113-120-148-293-316-320-331-336-369-387-472-498-504-545-551-555-557-560

Et voici leur retour sur les points précédent :

  • Dans le courrier de transmission du mémoire en réponse au procès-verbal de synthèse, le maître d’ouvrage informe la commission d’enquête que concernant le site du Haut Sancé, la Ville de Rennes s’engage à revoir les hauteurs des constructions en maintenant les grands principes du projet, qui ont fait consensus lors de la concertation conduite en 2016 et qu’une réunion de travail est programmée avec les riverains début octobre.
  • Point positif : La commission d’enquête retient favorablement cette proposition et prend acte de cette décision, qui répond à l’exaspération exprimée dans les observations, concernant les écarts importants entre la phase de concertation et le projet présenté au PLU.

Il a aussi été noté, par les commissaires, que :

  • Les observations expriment le rejet du classement d’un secteur en UB1, qui nuit à l’environnement. Certains souhaitent une réduction du nombre de logements envisagé dans un quartier pavillonnaire qui doit conserver sa quiétude. Il faut mieux répartir la densité, plus de petits collectifs et réduire le nombre d’étages.
  • Les riverains s’étonnent qu’il n’y ait pas eu une étude approfondie sur les conséquences d’un afflux de population et la recherche d’une alternative. Obs n°61-62-67-82-84-90-92-111-112-113-148-331-387-472-498-504-509-545-551-557

Nouvelle réponse des commissaires :

  • Pour le « Haut Sancé » la municipalité « s’engage à revoir les hauteurs des constructions en maintenant les grands principes du projet qui ont fait consensus lors de la concertation de 2016». Elle apporte ces éléments aux riverains du secteur « Landry-Châteaugiron / Haut-Sancé » par courrier du 4 septembre 2018 et les convient à une rencontre le 6 octobre 2018.
  • Points a améliorer : Le gymnase du Haut-Sancé, appelé à disparaître, a fait l’objet de plusieurs observations quant au manque d’infrastructures de ce type dans le quartier. Dans sa lettre d’invitation des riverains à une réunion le 6 octobre prochain, le maitre d’ouvrage confirme bien la démolition envisagée compte tenu de son positionnement et des travaux nécessaires à sa rénovation ». Il précise aussi que le « projet réservera un terrain pour la construction d’un équipement neuf, qui sera à définir en concertation » (cf. annexe n°8). Cette annonce répond partiellement aux inquiétudes des habitants du quartier qui visaient également d’autres infrastructures.

Après tout le travail que nous avons fourni, travail rapide mais approfondit en s’appuyant sur tous les documents officiels que la ville a mis à disposition des rennais, tout ceci accompagné de 660 signatures, provenant quasi exclusivement des habitants proches de cette ZAC, les commissaires n’ont noté que deux choses :

  • Que la ville a revu à la baisse les hauteurs des bâtiments
  • Que la ville revient sur ce « consensus » de 2016

C’est léger, très léger pour l’ensemble très dense de nos remarques. Surtout que ces deux conclusions sont exactement les mêmes que la ville avance à chaque fois que nous leur posons des questions, que nous les challengeons. De plus, et nous l’avons encore rappelé au précédent article, nous réfutons catégoriquement ce consensus de 2016 (chose que la ville n’écoute pas), et ce jeu des hauteurs, mené par la ville (augmentation conséquente juste avant l’enquête publique), a encore une fois berné son monde.

Grosse déception sur ces faibles, et légères, conclusions des commissaires.

Suivez nous et aimez nous sur :
0

À propos de l’auteur

grobigou administrator

1 commentaire pour l’instant

Approbation du dossier de la ZAC du Haut-Sancé – ZAC Haut SancéPublié le11:16 - Avr 4, 2019

[…] met toujours en avant la concertation sur ce projet. Mais la ville continue de penser que les 660 personnes (lien) du quartier lors de l’enquête publique et les plus de 500 personnes (lien), toujours du […]

Laisser un commentaire