Boîtage d’une lettre d’info sur le démarrage des travaux !

Boîtage d’une lettre d’info sur le démarrage des travaux !

Bonjour,

Après des mois d’absence totale d’information sur le projet, son évolution, les étapes etc., les premières phases des travaux de réhabilitation de cette ZAC du Haut-Sancé vont bientôt commencer.

Dès le samedi 24 octobre 2020, des riverains ont commencé à recevoir un fascicule sur le redémarrage de ce projet, et ses principales étapes, accompagné de cette lettre d’introduction :

Comme le met en avant cette communication, une première phase de viabilisation de la première zone va débuter courant novembre 2020. Le gymnase se verra ensuite déconstruit pour cet hiver 2020.

Nous vous proposons le visionnage de ce fascicule :

Le bouton « plein écran » est en haut à droite juste ci-dessous

Ce que nous pouvons retenir :

  • Une communication qui aurait du s’inscrire dans cette démarche depuis de nombreuses années. Il est vrai que cette lettre d’information est enfin claire et amène des éléments (largement attendus) à la population aux alentours de ce projet.
  • L’accent mis sur le gymnase, sur le déroulement d’une nouvelle concertation pour en déterminer sa nature, en espérant que la concertation soit réelle.
  • Le fait que la suite du projet est encore à préciser. Peut-être avons nous été entendu sur les problématiques du quartiers et le fait que la densité soit à revoir ? Hélas nous n’avons que peu d’espoirs sur cet encadré, car le chiffres de 500 logements est toujours encré dans le marbre. Donc sur cette base, cela ne changera pas grand chose.
  • « S’appuyant sur un processus de concertation citoyenne… » Quelle insolence de continuer d’inscrire ceci dans les communications, quand tout le monde sait que la concertation fut un total échec. Quand aurez vous un peu de respect pour vos citoyens ?
  • Côté nature, beaucoup de promesses intéressantes à suivre. Néanmoins, il est usant de mettre en avant la continuité avec le parc du Landry, doit-on leur rappeler que cette ZAC est séparée du parc par une des artères pénétrantes majeures de la ville. Des citoyens se baladant dans le parc du Landry ne vont pas vouloir se balader dans la ZAC, c’est absurde !
  • Evidemment, tout le monde sera aussi intéressé par le renouveau du centre commercial de cette partie du quartier. Nous sommes tous en phase sur ce point là.
  • Enfin nous notons que « Il contribuera par ailleurs à l’enjeu de mixité sociale« . Evidemment nous ne sommes pas contre la création de mixité sociale dans la ville de Rennes, nous aimerions juste rappeler que le quartier 7 participe déjà, aujourd’hui, énormément à cette mixité. Le quartier 7 a déjà une bonne mixité sociale et est même en « excédent » par rapport à d’autres zones. Nous dénonçons un manque d’équilibre vis à vis de quartiers de la ville qui sont en manque de logements sociaux et qui ne possèdent pas de tels projets si massifs. Ce n’est pas nous qui l’inventons, nous pouvons tous voir ces chiffres sur des communications réalisées précédemment.

D’après ce fascicule, nous devrions être tenu au courant des prochaines étapes, nous n’hésiterons évidemment pas à vous faire suivre les infos dès que possible.

Les phases majeurs :

  • Octobre 2020 – Début travaux – Viabilisation
  • Novembre à avril 2021 – Démolition gymnase et continuité chauffage
  • 2ième Trimestre 2021 – Constructions autour de la nouvelle place publique
  • Fin 2022 – Travaux espaces publics
  • Début 2023 – Démolition ancien centre commercial et nouveaux bâtiments
  • Fin 2023 à mi 2025 – Les autres projets immobiliers ?
  • Fin 2025 – Finition voiries et espaces verts
  • Livraison Fin 2026

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à appeler :

  • 02 99 86 62 77
  • 07 63 54 93 74

À propos de l’auteur

grobigou administrator

29 commentaires pour l’instant

AmzerPublié le11:33 - Oct 26, 2020

Bonjour, le problème, c’est les immeubles en forme de tour carré qui sont horrible qui sont retenues pour l’instant par lequel les travaux vont commencé ! Pourquoi ne pas commencer par les maisons du fond, et retravaillés les immeubles? J’ai de plus en plus de doute sur ses petites maisons…

LucasPublié le3:40 - Oct 28, 2020

Avec des hauteurs supérieures nous aurions eu des immeuble moins larges et des espaces au sol plus aérés.
Je ne vous remercie pas, vous êtes en partie responsables de la laideur des programmes.
Vous les anti « tours » !

PS : vive le programme D’aiguillon a la poterie, magnifique R+17 !

    grobigouPublié le4:06 - Oct 28, 2020

    Ahhh Lucas… Cela faisait longtemps ! J’étais presque triste de ne pas avoir de vos nouvelles.

    Encore une belle non connaissance du projet, vous tombez pile poil dedans… C’est magique.
    Mais on va prendre 30 secondes pour expliquer aux autres personnes.

    Depuis le début, il y a toujours eu 500 logements. On l’a fortement contesté ce chiffre mais il n’a jamais été revu à la baisse par la municipalité.
    Une aubaine pour vous hein !

    De plus, ce projet aujourd’hui est un projet qui ne peut tout simplement pas être plus haut au niveau de ses tours.
    Nous sommes déjà sur un projet qui ne proposent pas de longs bâtiments imposants, mais des tours pour alléger le tout.
    Avec les 500 logements (densité imposée), les tours, fondamentalement, ne pouvaient pas être plus hautes.

    Allez, la porte c’est juste derrière vous.
    Kenavo.

    ALTOPublié le2:43 - Nov 13, 2020

    Pour le projet Aiguillon, aux dernières nouvelles la ville de Rennes va demander que celui-ci soit revu.

LucasPublié le4:26 - Oct 31, 2020

Vous ne connaissez rien au projet visiblement.
Dés le début la ville de Rennes a annoncé 300 logements.
Ce n’est que par la suite qu’elle a augmenter le nombre de logement.
Vous ne savez pas non plus que le Plu autorique jusqu’a R+16 sur ce terrain ?
Vous, Vous Vous, Grobigou ,le maître a savoir du Landry !
Arrêtez de parler lorsque vous ne maîtrisez pas le sujet.

    ALTOPublié le7:00 - Oct 31, 2020

    Bonsoir,
    la ville de Rennes n’a jamais annoncé le nombre de 300 logements pour ce projet de ZAC. J’ai un article du 2 juillet 2013 publié sur le site de la ville ou est mentionné 200 logements et annoncé une restructuration du Centre Commercial du Landry (et non démolition). Si vous le souhaitez, je peux vous transmettre le fichier.

    A la lecture de votre précédent message, je constate qu’on est au moins d’accord sur le fait que la qualité du projet n’est pas à la hauteur. Si vous vous renseignez, vous constaterez que pour tous les projets d’immeubles dépassant une certaine hauteur, la qualité architecturale ne suit pas. Sauf exception pour des opérations de prestige mais dans ce cas ce sont les prix qui grimpent également.

    grobigouPublié le9:59 - Nov 18, 2020

    Vous êtes mignon, « vous ne connaissez pas le projet »…. Décidément, je vous adore.
    Au tout début, elle a annoncé 200 logements même la ville de Rennes, c’est noté dans un de mes articles oui. Mais cela a été assez facilement mis à l’écart par notre précédente élue de quartier qui nous a dit en face que ce chiffre ne voulait rien dire…
    Après votre immense savoir se montre encore dans votre phrase « Vous ne savez pas non plus que le Plu autorise jusqu’a R+16 sur ce terrain ? » Et bien non Monsieur, dans le PLU, cette zone, une ZAC, n’est pas régie par la hauteur (Zone UO1 http://zac-hautsance.fr/2018/07/13/communication-petition-enquete-publique/). Et oui, désolé. Un point pour le maitre Grobigou !

AmzerPublié le9:29 - Nov 4, 2020

Bonjour,
Sur le site de Bouygues ont peut voir de nouvelles photos de cette horrible projet, franchement ont dirait la dalle Kennedy a Villijean !
On y voit un immeuble en escalier avec certainement une vue un peu plus dégage et de belles terrasses, mais malheureusement, c’est pas ce qui domine ce projet.

ALTOPublié le9:59 - Nov 4, 2020

Bonsoir,
de plus sur le site de Bouygues, les premières livraisons sont annoncées au second trimestre 2024. Ce qui n’est pas en phase avec les dates annoncées sur la LETTRE d’INFO qui nous a été distribuée en octobre 2020.
Bonne soirée.

AmzerPublié le10:34 - Nov 4, 2020

Le descriptif est un tissu de mensonges !! 2 minutes de la zone de Chantepie, c’est impossible même en période sans bouchon, a moins de voler lol
« Le projet, au cœur de la nouvelle ZAC du Haut-Sancé, a été pensé pour les habitants actuels » Ah bon??? Aucun habitant n’a validé ses horribles immeubles !!
Une crèche ? impossible d’y avoir une place, il y a une liste de 2 ans d’attente. Il faut réserver avant de concevoir l’enfant lol
Une école primaire ou les classes sont déjà surchargés !
Et sans compte la circulation en horaires de pointe, je plains déjà tout ses nouveaux habitants, qui seront noyez pas la circulation !

LucasPublié le11:52 - Nov 6, 2020

Jamais contents !!! vous ne voyez jamais le positif ! vos vies doivent être bien tristes !
Le seul tissu de mensonge, c’est votre commentaire. Je vais régulièrement sur la zone de chantepie et il est parfaitement possible d’y aller en 3/4min sur les heures creuses évidemment. Leur but est de vendre, alors en effet pas 2 min mais on peut s’en approcher.
2 ans d’attente pour une place dans une crèche, en effet, c’est très long, mais est ce une raison pour dénigrer le fait qu’une crèche s’installe dans le quartier ?
Concernant les écoles surchargées, il a déjà été dit a de nombreuses reprises, que l’école du Landry pouvait être agrandie, il y a donc une réponse à ce problème.
Il est vrai que la circulation sur ce secteur est dense le matin et le soir. mais c’est partout pareil dans Rennes.

    ALTOPublié le6:57 - Nov 6, 2020

    Bonsoir,
    j’ai lu et relu votre message et je ne vois pas où est le positif. Vous confirmez que le descriptif contient bien des mensonges !!!!

    grobigouPublié le9:50 - Nov 18, 2020

    Ah Lucas…. Toujours de jolis arguments…
    Oui 2 minutes en période creuse. Mais vous le savez aussi que c’est vendeur mais irréaliste. En période de pointe, ou le samedi, vous savez très bien que ça devient infernal. Pourquoi nous contredire ainsi, nous qui vivons aussi au quotidien dans le quartier (Alors qu’on ne sait pas du tout qui vous êtes ni d’où vous venez, trop timide pour vous mettre en avant…)
    Quelqu’un parle de crèche ? Je n’ai jamais entendu parler de crèche sur ce projet depuis le début. Etrange..
    Concernant l’école Mister Lucas, oui, on peut ajouter du foncier, d’ailleurs c’est le cas en ce moment pour la partie maternelle. Mais néanmoins, il persiste toujours le problème de la cantine. Elle est surchargée, il y a trois services le midi, les enfants mangent parfois super tard, et cela va etre pire, elle n’est pas extensible. ‘est un réel problème non traité par la municipalité.

LucasPublié le10:12 - Nov 8, 2020

A travers mon commentaire, je dénonce votre manque d’optimisme sur ce projet, personnellement, j’y vois beaucoup de positif, ce qui ne m’empêche pas de montrer du doigts les points pouvant être améliorés.
Pour moi ce projet va dynamiser une zone complètement amorphe et sous urbanisée de 4Ha de friche en pleine ville. Avoir un centre commercial avec des commerces dignes de ce nom !
Très peu de riverains sont directement concernés par ce projet, seules l’avenue du Haut Sancé, l’allée Charles Vanel et l’avenue Georges Henri Rivière. Pour les autres, l’impact sera très faible.
500 logements est une excellente nouvelle pour renforcer les transports en communs dans le quartier. on ne développe pas une ligne de BHNS ou de métro sur des zones a urbaniser, mais bien sur des quartiers déjà urbanisés.

LorenzoPublié le5:25 - Nov 16, 2020

Lucas, nous avons jamais dit qu’il ne fallait pas rien faire a cet endroit, bien sur qu’il y a plein de choses a faire. Mais pourquoi ne pas faire moins de logements, ce qui permet d’y mettre des immeubles moins haut, moins bétonné, vous connaissez les immeubles qui ont été fait rue de la Poterie près du restaurant la Fontaine aux Perles, voilà de beaux immeubles qui se mélange bien avec la nature. Ce que nous propose Bouygues c’est des grandes tours, tassé les gens dans un minimum d’espace. Sur les maquettes, j’ai l’impression de voir Villejean et la dalle Kennedy ! Alors ça donne vachement envie…

    LucasPublié le3:39 - Nov 17, 2020

    Mais pourquoi ne pas vouloir plus de hauteur, ou est le problème ?
    Cela permets justement de dégager de l’espace au sol.
    Cette Zac fait 4ha. A rennes, la moyenne d’habitants par hectare est de 4300.
    La moyenne d’habitant par logement est elle d’1,8. Admettons que l’on parte sur 2 par logement sur cette zac. (70% de studios, T2 et T3)
    Ce qui revient a 1000 habitants pour 4ha, plus de 4 fois moins dense que la moyenne Rennaise. Et vous voulez moins d’habitants ? Nous sommes en ville ! pas a la campagne.
    Ces chiffres sont réels et facilement vérifiables sur internet, pas comme les données évoquées par Grobagou, qui sortent de son imaginaire un peu trop débordant, et prouvent son incompétence totale sur le sujet.

    A bon entendeur.

      ALTOPublié le4:01 - Nov 17, 2020

      Bonjour Lucas,
      il va falloir réviser les unités de surface. La moyenne de 4300 habitants c’est par kilomètre carré (1 km2 = 100 ha), donnée publiée sur wikipédia concernant la ville de Rennes. Ce qui nous donne 43 habitants par ha, vous faites erreur dans un rapport de 100. J’espère que pour les unités au niveau hauteur, vous maîtrisez mieux.

      ALTOPublié le4:24 - Nov 17, 2020

      Je voudrais juste ajouter que je suis très étonné par cette erreur qui est la même que celle figurant dans la présentation assurée par Mr Sémeril en conseil municipal de Rennes le 24 juin 2019 (« Débat  » densité et cohérence des quartiers) !!! Étonnant !!!

      grobigouPublié le10:02 - Nov 18, 2020

      Alors là oui, vous vous enfoncez… La densité (que vous adorez on sait bien) est davantage notre problématique mais bon, vous vous en foutez.
      Et niveau chiffres oui ben euh…On va oublier hein ? Magnifiques vos chiffres « réels ».
      Signé GrobIgou, avec un « I ». Un beau I comme une belle tour, votre amour.

    grobigouPublié le10:14 - Nov 18, 2020

    Il ne sert à rien de parler de hauteur avec Lucas, il kiff les hauteurs, il bave devant les grandes tour de la ZAC de baud, c’est un plaisir extrême pour lui de les voir, 17 étages c’est pas assez, il en voudrait plus ! Un vrai drogué des hauteurs.
    En parler avec lui est juste une perte de temps.

LorenzoPublié le8:07 - Nov 23, 2020

Bonjour, voilà des immeubles qui auraient été bien dans cette zone :

http://www.iaur.fr/wp-content/uploads/2018/05/Presentation_CoopDeConstruction.pdf

ALTOPublié le5:13 - Nov 24, 2020

Pour information, sur le site Ouest France Immo, vous avez actuellement 1836 appartements à vendre à Rennes !!!. Ceci est nettement supérieur à 1500 logements construits, chiffre annoncé par Marc Hervé pour chaque année. Il faut également ajouter les maisons à vendre. On a du mal à croire qu’il y a pénurie.

LucasPublié le3:31 - Nov 25, 2020

Sur ces 1836 annonces, il y en a 1/3 qui sont vendus ou sous compromis, ça change tout.

    ALTOPublié le5:41 - Nov 25, 2020

    Eh bien on refera le point dans quelques semaines pour savoir comme ça évolue. De plus ce nombre ne correspond qu’à un seul site d’annonces, il est en réalité bien supérieur.
    Jusque une question: quelle est votre source pour savoir d’où vient cette info du tiers vendu ou sous compromis? Normalement ceux qui sont vendus devraient ne plus être visibles sur le site.

      LucasPublié le9:59 - Nov 26, 2020

      Il suffit simplement de faire un tour sur leboncoin ou ouest france et en cliquant sur les annonces vous verrez sur c’est indiqué, « Déjà vendu par », « sous compromis » …

      C’est un technique pour attirer les clients vers les annonces des agences immobilières et les rabattre vers d’autres biens par la suite.
      Sans compter les nombreuses annonces ou le bien est indiqué à Rennes, mais en réalité il ne l’est pas, c’est aussi une technique, car c’est plus « vendeur » de mettre Rennes de Noyal ou Betton

        ALTOPublié le10:26 - Nov 26, 2020

        Comme d’habitude, vous ne répondez pas à la question posée: d’où vient cette proportion du tiers sur les 1800 annonces Ouest France Immo. De plus je considère que les infos publiées sur « Le Bon Coin » ne peuvent pas être une référence.
        Vu vos précédents raisonnements sur les nombres et les chiffres, je doute beaucoup de la fiabilité de vos calculs. Souvenez-vous du calcul de la densification à Rennes !!! (Message du 17 novembre 2020: On obtenait 21 millions d’habitants à Rennes, presque Shanghai !!!)

    grobigouPublié le9:47 - Nov 27, 2020

    Pourquoi débattre alors qu’il est évident que la municipalité explose les chiffres qu’elle a elle-même précisée dans le PLH.
    Il est très évident qu’ils dépassent la livraison de 1500 logements par an, dans Rennes intra-rocade.

Laisser un commentaire